Le prix d’un diagnostic immobilier varie en fonction de l’ampleur du travail et de l’année de construction du bien immobilier. Plus ce dernier est vieux, plus il présente des risques pour les habitants. Mais, le prix du diagnostic immobilier est négociable. Retour sur ces points dans ce qui suit.

Que comprend le prix d’un diagnostic immobilier ?

Chaque expert en diagnostic immobilier a son tarif, mais généralement, le prix d’une intervention englobe la réalisation des vérifications, l’écriture du rapport et le coût du déplacement. Le coût de la vérification se calcule parfois à l’heure, mais il peut aussi être fixé à l’avance entre le diagnostiqueur et son client. Il faut savoir que la réalisation du diagnostic peut durer d’une heure à 4 heures, en fonction de la grandeur de la surface à vérifier. À ce tarif s’ajoutent les frais de déplacement de l’expert et le coût de la rédaction du rapport. Vous devez aussi savoir que certains diagnostics nécessitent l’utilisation de matériels spécifiques et coûteux, dont la location sera à votre charge et non à celle du diagnostiqueur.

Le coût approximatif des différents diagnostics immobiliers

Il existe 6 diagnostics immobiliers obligatoires que sont les diagnostics : amiante, plomb, gaz, électrique, termites et catastrophes naturelles. Chaque diagnostiqueur est libre de fixer son tarif, mais il existe des montants à ne pas dépasser. Pour l’amiante par exemple, le coût est toujours entre 80 et 130 euros. Pour le gaz, c’est entre 100 et 135 euros. Pour la vérification du plomb, vous devriez mettre de côté entre 115 et 225 euros. Le diagnostic électrique est toujours d’environ 115 euros. Le mieux est de confier les diagnostics à un même professionnel afin de ne pas perdre de temps. Il existe des diagnostiqueurs spécialisés dans un certain domaine uniquement, mais il peut proposer un prix plus élevé.

Comment négocier le prix des diagnostics immobiliers

Il est toujours possible de négocier le coût des diagnostics immobiliers avant de signer le contrat. Pour pouvoir négocier, il faut connaître les tarifs en vigueur sur le marché. Aussi devriez-vous toujours commencer par établir un devis avant de choisir le diagnostiqueur. Il existe des comparateurs de diagnostics en ligne qui vous donneront les meilleurs tarifs du marché. Comparez les différentes prestations et choisissez l’expert qui correspond à vos attentes puis, demandez-lui de rabaisser son prix en fonction de ce que vous avez constaté. Attention à ne pas omettre de réaliser un des diagnostics obligatoires pour manque d’argent. Le futur acheteur ou futur locataire pourrait vous poursuivre en justice si vous ne lui fournissez pas les documents relatifs aux diagnostics immobiliers obligatoires.